Vallier -  De Farigoule à Canjuers ou l'histoire de quatorze décrochages - 23 février 1944-29 aoüt 1944


*****************


18 juin 2015



Témoignages sur le drame ayant eu lieu le 2 mai 2014 à Odessa (PDF à décharger 13.3 Mo)

*****************


23 août 2014

A l'occasion du soixante-dixième anniversaire de la libération de Giens par le maquis Vallier deux anciennes photos ont été remises aux participants. Les voici:

A Hyeres apres la liberation de Giens le 23 aout 1944

Cette photo a été prise à Hyères après la libération de Giens le 23 aout 1944. Le lieutenant Vallier est au second plan, derrière les trois maquisards qui se tiennent par les épaules. Lui même a sa main posée sur l'épaule d'un ami retrouvé, Prébois. On remarquera l'air fatigué des jeunes maquisards. Ils venaient de participer aux combats depuis une semaine avec les troupes américaines d'abord françaises ensuite, et avaient traversé tout le Var en trois jours pour faire la jonction avec les alliés juste débarqués. Le récit de ces journées est donné ici. Voici un commentaire de jean Marie Guillon "Vallier fait ici allusion aux très nombreux vols - en particulier de montres et de divers effets ou matériel - faits sur les prisonniers allemands par des F.F.I.. Il souligne par là que ses hommes ont eu une attitude exemplaire. En 1984, Sivirine disait qu'en conduisant les prisonniers à la caserne, ils ont été accompagnés sur le boulevard Gambetta par des quantités de Hyérois. Des Porquerollais criaient : « Mais c'est M. Gleb ! et il ajoutait : « Quel spectacle ! » ."

A Hyeres apres la liberation de Giens le 23 aout 1944




*****************


4 juin 2014

Gleb Sivirine, le lieutenant Vallier, était né le 15 novembre 1911 à Odessa, ville russe située dans une province nommée Ukraine. Sa famille quitta la Russie quand il avait 8 ans et s'installa à Marseille en 1920. Dans le livre "L'homme boussole" nous avons écrit:
« Il avait le goût pour les gestes de cinéma et chevaleresque, le beau geste inutile, "le coup d'épée dans l'eau", comme il disait lui même. Ce qui faisait dire à notre mère: "C'est son côté russe". Nous pensons qu'il est resté russe jusqu'au bout.»

En 1991 l'Ukraine s'est séparée de la Russie et est devenue un état souverain. Odessa se trouve donc maintenant en Ukraine et non plus en Russie. Durant l'hiver 2013-2014 un changement de régime a eu lieu en Ukraine et des néonazis-fascistes russophobes font partie du nouveau gouvernement. Les régions de l'Est de l'Ukraine, historiquement russes, ont déclaré leur indépendance le 7 avril 2014 et formé un nouvel état, la République du Donbas. Le 2 mai 2014 un véritable carnage a eu lieu à Odessa et une guerre civile s'est déclarée. La lutte des habitants du Donbas rejoint celle des Résistants français. Le lieutenant Vallier n'est plus là pour la soutenir mais des Résistants le font et ont déposé en mars 2014 une motion de censure (qui n'a pas abouti) contre le gouvernement français.

Les media officiels donnent une version très déformée de la situation qui règne dans cette région.

Voici une lettre écrite par le président de l'association "Comité pour une Nouvelle Résistance CNR06" et la traduction d'un article publié par "The Vineyard of the Saker". Il est écrit par "Juan", pseudonyme d'un soldat qui participe à cette guerre .

*****************

   Le 28 octobre 2008 le prix de la Fondation de la Résistance "Philippe Viannay-Défense de la France" a été remis au livre "Le cahier rouge du maquis/L'homme boussole".

prix Viannay

*****************


prˇsentation du livre

prˇsentation du livre


*****************


   Pour lire le journal en ligne cliquez n'importe où sur le texte "De Farigoule à Canjuers", pour tout renseignement sur le livre "Le cahier rouge du maquis" cliquez sur l'une des photos